Apprendre à donner de l'amour à nos parts d'ombre

Se connaitre soi c’est comprendre nos schémas, nos modes de fonctionnements. Se connaitre soi c’est accepter chaque part de soi, les bonnes comme les mauvaises. C’est reconnaitre que tout ce qui nous habite, nos mémoires, nos expériences, notre passé, nous ont construit tels que nous sommes aujourd’hui, et notre chemin, est de tout simplement donner de l’AMOUR à ces parties de soi qu’on a du mal à aimer :

  • Les parts de soi qu’on a du mal à accepter,

  • Les facettes qu’on a du mal à aimer,

  • Celles qu’on aimerait changer,

  • Les mémoires qu’on aimerait effacer, faire disparaitre de notre être.

Cependant, notre chemin est de tout simplement :

  • APPRENDRE A ACCEPTER toutes les facettes de soi, aimer chacune de ces parties,

  • Accepter nos expériences du passé,

  • Comprendre qu’on a fait de notre mieux avec les moyens du bord,

  • CHANGER DE PERCEPTION et intégrer le fait que les personnes qui nous ont blessé ont, eux aussi, peut-être été blessé et qu’ils ont agi par la voie de la souffrance (et non par simple envie de nuire).

Notre chemin est également de se LIBERER, c’est-à-dire de s’accepter au plus profond de notre être et de s’alléger un peu plus à chaque instant.


Nous ne sommes pas nos blessures.

Nous ne sommes pas nos mémoires.

Nous ne sommes pas nos expériences.


Nous sommes de jolies petites âmes venues ici pour expérimenter la vie, pour se connecter à toutes les parties de nous-mêmes de façon à pouvoir les mettre en lumière et leur donner de l’amour là où elles en ont manqué.


Refuser certaines parts de notre être (traits de personnalité, caractère, faiblesses, expériences de vie, choix, modes de fonctionnement, comportements) c’est tout simplement s’AUTO-REJETER, or, comment donner de l’amour aux autres, au monde, si nous-même n’avons pas la capacité de nous ACCEPTER et de nous AIMER tels que nous sommes (avec toutes nos casseroles) ?


De la même façon, comment pouvons-nous prétendre à l’amour de l’autre si nous ne sommes pas en capacité de nous aimer nous-même ?


« Moi je ne m’aime pas, mais toi, tu veux bien m’aimer please ? » voilà, cela n’a aucun sens…


Alors, ici, je t’invite à t’aimer un peu plus chaque jour, en insistant particulièrement sur les parts de toi que tu assumes le moins.

Ouvre tes bras, ouvre ton cœur, pleure un bon coup, et dis-toi : « je t’aime » car moi, je t’aime tel que tu es.


Si cela est difficile pour toi et que tu penses avoir besoin d’aide sur ce chemin, je t’invite à me contacter pour un appel découverte sur ce lien.


« Le plus beau des cadeaux que quelqu’un puisse vous faire n’est pas de vous aimer, mais de vous apprendre à vous aimer », Jacques Salomé.





© 2021 Yukan Change. All Rights Reserved / Tous Droits Réservés