Yukanchange_Logo2021-Genrique-Violet.png

Qui suis-je ?


Cette question, j’ai commencé à me la poser quand j’ai commencé à méditer en 2015 : au bout de 6 semaines de méditation, j’ai vécu une expérience très particulière : je suis « sortie de mon corps ». Ce jour-là, j’étais tranquillement installée dans mon canapé à méditer avec mon petit mantra (plus d’info sur cette technique ici) et, d’un seul coup, je me suis sentie sortir de mon corps et je me suis vue flotter au niveau du plafond alors que mon corps était encore assis confortablement sur le canapé, je sentais que je ne pouvais pas partir complètement car je me sentais reliée par un fil invisible entre mon âme et mon corps, comme un ballon d’hélium qu’on retient par la main. Cette expérience m’a d’abord fait peur puis, s’en est suivie une grande quête spirituelle et intérieure ; aujourd’hui, je peux simplement dire que cette expérience m’a permis une grande remise en question, une sorte d’éveil mais également une perte de sens et une grosse claque, il faut bien le dire car, j’étais pommée.


Vous êtes-vous déjà posé ces questions-là :

· Y-a- t-il une vie après la mort ?

· Si mon âme vit alors que mon corps meure, où je vais et sous quelle forme ?

· Pourquoi je suis là ? pourrais-je être ailleurs et où ?

· D’où je viens ?

· Quel est le sens de cette vie ?


Ces questions se sont bousculées dans ma tête alors je suis partie en quête de réponses: j’ai suivi des formations, des stages et des retraites qui ont transformé ma vie, mes croyances et ma vision du monde. Ça a été le début d’une magnifique transformation où tout a commencé à prendre son sens. Ça fait comme si, depuis quelques années, j’avais reçu petit à petit des pièces d’un puzzle géant et qui, comme par magie, s’est assemblé lors d’une magnifique soirée d’été en 2020, 5 ans plus tard. (Merci à Charlotte Hoefman pour son stage Exploration de conscience qui m’a beaucoup aidée à mettre de l’ordre dans toutes ces informations).


Aujourd’hui, je ne suis sûre de rien mais, ce que je crois est bien plus grand que ce qu’on m’a transmis et, ce que j’en retire aujourd’hui c’est que :


- SE RECONNECTER A SOI, à notre cœur, c’est se reconnecter à un grand tout, à quelque-chose qui nous dépasse, qui nous apaise, qui nous fait relativiser, qui nous soutient et, ce qui est magique, c’est qu’on y a tous accès si on s’autorise à se poser et à le ressentir en nous.


- LA CONNAISSANCE DE SOI est primordiale pour pouvoir faire de cette vie la meilleure qui soit : répondre à la question « Qui suis-je », c’est avant tout nous libérer de nos bagages émotionnels (de nos valises), de nos blocages, de nos freins, de nos blessures et de nos traumatismes pour nos alléger un peu plus à chaque instant et vivre la vie qui nous est offerte pleinement.


- L’AUTRE EST UN MIRROIR : tout ce que la vie nous présente est un miroir de ce que l’on est à l’intérieur de soi: cela veut dire qu’à chaque instant, on a la capacité de voir des espaces de nous qu’on n’avait pas forcément vu auparavant, une magnifique opportunité pour nous observer, mieux nous connaitre et nous transformer à chaque instant.


- Si les croyances que l’on a de nous, du monde et de la vie ne nous rendent pas heureuse, peut-être faut-il faire le choix d’arrêter d’y croire et de s’ouvrir à d’autres cultures, d’autres croyances pour savoir si celles-ci ont plus de sens pour soi. A chacun de déterminer celles qui sont justes pour lui (elle).


Voilà pourquoi je fais ce que je fais aujourd’hui: je transforme la vie des femmes pour qu’elles puissent s’alléger de leur charge émotionnelle, mieux se connaitre, élargir leur champ de conscience et pour qu’elles puissent devenir pleinement créatrice de leur vie.


Et vous, qui êtes-vous ?


Pour commencer ce cheminement intérieur, tu peux réserver ton appel découverte sur ce lien.







91 views